Deux fois trois singes

Parmi les parutions récentes, on peut s’amuser du hasard qui fait se rencontrer, sur les tables des libraires, deux fois trois singes facétieux: Courez, courez, Petit Singes! de Juliet Kepes chez Didier Jeunesse, et Les Trois Gibbons de Kenji Abe chez MeMo.

Five Little Monkeys 3Loïc Boyer continue son travail de sélection pour la collection « Cligne Cligne » des éditions Didier jeunesse. Après Ezra Jack Keats, Slobokina, Charlotte Zolotow, il s’est intéressé au travail de Juliet Kepes (1919-1999), épouse de l’artiste d’origine hongroise Györgi Kepes avec lequel elle quitte son Angleterre natale pour une carrière américaine. Les singes sont d’abord au nombre de cinq, dans un album de 1952 qui obtient l’année suivante un « Caldecott Honor » (à défaut de la prestigieuse médaille): ils ont déjà leur silhouette dégingandée et pleine d’énergie. En 1974, l’artiste reprendra ses personnages, cette fois ramenés à trois, pour un album qui s’intitule Run Little Monkeys! Run, Run, Run! C’est celui que Loïc Boyer a proposé à Didier jeunesse de traduire. Plus resserré chromatiquement que le précédent, l’album gagne en énergie graphique, et nous suivons avec plaisir la débandade des trois animaux rieurs.

IMG_4366

IMG_4365Chez Memo, les trois gibbons imaginés par Kenji Abe sont encore plus simples, réduits à des formes archétypales accentuant leur mobilité: un cercle surdimensionné pour la tête, à la manière des dessins enfantins, puisque les bras s’y rattachent directement. Corps, tête et bras sont dessinés comme à la bruine, tandis que mains, pieds et éléments du visage sont tracés à l’encre noire: le dessin gagne en énergie ce qu’il perd en réalisme. L’histoire est vraiment adaptée aux tout-petits: on est au plus près de la satisfaction infantile des désirs immédiats. Jouir de son corps, fuir un danger, se régaler, trouver refuge: l’album, très rythmé, autant dans la course tonique des animaux que dans le texte à la prosodie ramassée, se lit en un clin d’œil, et invite à la relecture immédiate. On aura plaisir à suivre les autres livres de ce Kenji Abe encore inconnu chez nous!

IMG_4361run


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *