Archives mensuelles : septembre 2016

Cours en ligne sur l’album : c’est lancé !

Cours en ligne #10. Le lundi 19 septembre 2016, nous avons donné le coup d’envoi à la première saison du cours en ligne sur l’album. Auparavant, il avait fallu faire connflyeraître son existence, largement médiatisée au sein de l’université par des affiches et flyers accessibles pendant toute la période d’inscription (c’est-à-dire, depuis les résultats du bac). J’en avais parlé aussi lors de la réunion de rentrée des étudiants de première année, les premiers visés par cette expérimentation, puisque pour la première fois une version du cours « à distance » était offerte aux étudiants dispensés d’assiduité. Continuer la lecture de Cours en ligne sur l’album : c’est lancé ! 

Navratil, ou la littérature par l’album

J’ai le très grand plaisir d’annoncer la parution d’un article que j’ai rédigé il y a longtemps, et qui me tenait particulièrement à cœur. Il porte sur le magnifique album écrit par Olivier Douzou et illustré par Charlotte Mollet, Navratil, publié aux éditions du Rouergue en 1996. Le texte est publié par la revue en ligne Textimage, sous-titrée « revue d’étude du dialogue texte image », destination idéale pour cet article. Merci aux  éditeurs Aurélie Barre et Olivier Leplatre pour leur accueil !

« Chanter la lecture »

Chanter la lecture #2. Les 13 et 14 septembre dernier, Xavier Bisaro a réuni pour la 3e fois les chercheurs et praticiens engagés dans l’axe 4 de son programme Cantus Scholarum. J’ai déjà présenté ce projet dans un autre billet, daté de février 2016. Le lien qu’il me permet de faire avec ma perception poétique de l’album est un des éléments les plus stimulants de ma recherche actuelle. Continuer la lecture de « Chanter la lecture » 

Des « Petits Livres d’or » à l’InTRu

afficheLe séminaire de méthode de mon labo, l’InTRu, s’attache cette année à la question des transferts culturels. Nos séances d’échanges du mardi commenceront mardi 27 septembre : j’ouvre le bal avec une réflexion, évidemment, sur les Petits Livres d’or, comme objet d’un transfert culturel transatlantique qui, à mes yeux, confine au colonialisme culturel. En tout cas, c’est bien comme ça que les milieux éducateurs communistes l’ont perçu à l’époque. La question que je n’ai pas réussi à élucider totalement, c’est : les communistes savaient-ils – ou se contentaient-ils de soupçonner – que Georges Duplaix, créateur et importateur des Petits Livres d’or, travaillait pour les services américains chargés du containment, sous la supervision discrète de la CIA ?…

couvplo-boulaire-webL’occasion de faire un peu de publicité à mon livre, pour le compte des Presses Universitaires François -Rabelais !

Télécharger l’affiche ici.

École et éducation nouvelles: un documentaire passionnant

Arte a diffusé le 7 septembre dernier le magnifique documentaire de Joanna Grudzinska sur les écoles nouvelles en Europe entre les deux guerres : Révolution école (1918-1939). Pour ceux qui ne l’auraient vu ni ce soir-là, ni en replay pendant la semaine qui a suivi, il est toujours possible de le visionner en vidéo à la demande, pour la modique somme de 2,99€ – on peut aussi le faire acheter pour sa bibliothèque universitaire, ce que je me suis empressée de faire ! Continuer la lecture de École et éducation nouvelles: un documentaire passionnant 

La Barbe Bleue: un iconolivre

Hier soir, mardi 13 septembre, François Fièvre procédait à la présentation de son édition critique électronique du Bluebeard de Walter Crane, un album de 1899. Entamé dès octobre 2013, le projet est en ligne depuis juin, mais la présentation détaillée d’hier soir a permis d’évoquer l’ensemble des fonctionnalités de cette édition numérique iconotextuelle, et surtout, d’en imaginer déjà les prolongements enthousiasmants: une bibliothèque européenne de l’album pour enfants?… Continuer la lecture de La Barbe Bleue: un iconolivre 

Atelier lecture de planches: c’est reparti!

affichealpJ’ai le plaisir d’annoncer le redémarrage de l’Atelier lecture de planches qui se tient à peu près un mardi par mois, de 18 à 19h30, à l’université de Tours (site Tanneurs), à l’initiative de Laurent Gerbier, sous l’égide du labo InTRu et de l’association Kairos des étudiants en philosophie. Comme les deux années précédentes, la règle du jeu est simple: une planche, une seule, est soumise à l’examen de l’intervenant du jour… Bande dessinée le plus souvent, mais on arrive toujours à caser aussi un peu d’album pour enfants!

[on télécharge l’affiche ici]

Crédits de l’illustration: Etienne Lécroart, Planches en vrac et à la découpe (2011), détail de l’affiche de l’exposition.