Archives mensuelles : octobre 2017

Deux albums parfaits…

L’automne est la saison des parutions les plus abondantes, et chaque incursion en librairie est l’occasion de multiples tentations. Cette semaine, je suis revenue avec deux albums parfaits…

Qu’est-ce qu’un album « parfait » ? Bien sûr, le terme est trop fort, on aurait mille raisons de me le reprocher. Mais, à mes yeux, ces deux albums sont parfaits en cela qu’ils mettent en œuvre des moyens formels absolument adaptés à leur propos, et ce, dans un souci d’ajustement poussé à l’extrême. À cet égard, je trouve que Blanc de Margaux Othats (Magnani), et Le mauvais pli de Juliette Binet (Rouergue) atteignent, dans leur domaine, la perfection. Continuer la lecture de Deux albums parfaits… 

1968 and the boundaries of childhood: retour sur un colloque

Tout à l’heure s’est achevé le colloque international que Sophie Heywood organisait à Tours dans le cadre de son fellowship financé par le Studium. Pendant trois jours, nous avons parlé des effets des mouvements de 1968 sur la culture enfantine (livres, presse, télévision, espaces de jeu…) partout en Europe, y compris derrière le rideau de fer. La langue des échanges était l’anglais : j’en ressors donc absolument épuisée, mais enthousiasmée par la réussite absolue de cette rencontre intellectuelle.

Continuer la lecture de 1968 and the boundaries of childhood: retour sur un colloque