Archives du mot-clé Maurice Sendak

Maurice Sendak à la BNF

Frank R.Stockton, Maurice Sendak, The Beeman of Horn, Holt, Rinehart & Winston, 1964.
Frank R.Stockton, Maurice Sendak, The Beeman of Horn, Holt, Rinehart & Winston, 1964.

En fin de semaine dernière s’est tenu, à la BNF puis à l’École normale supérieure, un colloque de deux jours consacré à la réception de Maurice Sendak en France et en Europe. Organisé par le Centre national de littérature pour la jeunesse (autrefois « Joie par les livres », mais dont le joli nom tend hélas à se diluer dans la logique institutionnelle de la BNF) et l’Université d’Artois (centre de recherches Textes & cultures), avec le concours de l’Afreloce, le colloque avait été envisagé avant la mort de Sendak, mais inévitablement, il a parfois pris la forme d’un concert d’hommages. Continuer la lecture de Maurice Sendak à la BNF 

Maurice Sendak & William Blake

source: http://www.philnel.com/2013/03/09/sendakblake/
source: http://www.philnel.com/2013/03/09/sendakblake/

Le blog, souvent passionnant, de Philip Nel, Nine kinds of pie, publie un billet remarquable de de Mark Crosby, consacré aux liens très étroits qu’a toujours entretenus Maurice Sendak avec l’œuvre de William Blake. Mark Crosby est Associate Professor à la Kansas State University et spécialiste de Blake; auteur de plusieurs ouvrages consacrés à l’artiste, il est responsable de la bibliographie dans le cadre de la William Blake Archive.

Maurice Sendak et Der kleine Häwelmann?

La mort de Maurice Sendak a permis l’espace de quelques jours que les grands medias reconnaissent la littérature pour la jeunesse pour autre chose que sa capacité à booster les ventes de grandes maisons. La presse a parlé de l’extraordinaire artiste qu’était Maurice Sendak; le web a permis de réunir diverses interviews récentes dans lesquelles il redisait sa passion pour William Blake ou Hermann Melville.

Le hasard du calendrier a fait qu’est resurgie, lors du dernier séminaire de l’Afreloce à l’Ecole Normale Supérieure, l’évocation d’un poème romantique allemand, Der kleine Häwelmann, de Theodor Storm, poème qui a été mentionné par l’une des participantes à cette séance, madame Hélène Vigne. Continuer la lecture de Maurice Sendak et Der kleine Häwelmann?