Archives mensuelles : octobre 2011

Séminaire, séance du 21 octobre

Michael Rosen, Quentin Blake, Quand je suis triste, Gallimard jeunesse, 2005.

Par l’effet du hasard (les étudiants choisissent leur album et leur place dans le calendrier), la séance du 21 octobre fut consacrée à des albums particulièrement mélancoliques. Le travail n’en était que plus passionnant. E.B. a présenté l’album  de Michael Rosen, illustré par Quentin Blake, Michael Rosen Sad Book, publié par Gallimard en 2005 sous le titre Quand je suis triste. Le lien avec les autres albums étudiés dans le cadre de ce séminaire est soigneusement établi, ce qui montre que les études proposées successivement par les étudiants sédimentent et leur construisent une culture graphique et narrative, tout en contribuant à leur formation théorique. Continuer la lecture de Séminaire, séance du 21 octobre 

Reprise du séminaire « littératures dessinées »

Ulf Nilsson, Eva Eriksson, Le jour où nous étions seuls au monde, Pastel, 2009.

Le séminaire de master « Littératures dessinées: le cas de l’album pour enfants » que j’assure dans le cadre du master « Lettres Modernes et littérature comparée » a repris cet automne. Avec ces étudiants de 4e année de Lettres, dont la plupart n’ont jamais étudié la littérature pour la jeunesse, encore moins travaillé sur l’image, le défi est toujours très stimulant: comment ces jeunes gens, rompus à l’analyse littéraire, familiers des théories narratives inventées pour l’analyse du roman, sauront-ils se « décentrer » pour observer la manière dont, dans l’album pour enfants, l’image raconte? Continuer la lecture de Reprise du séminaire « littératures dessinées »