Des “Petits Livres d’or” à l’InTRu

afficheLe séminaire de méthode de mon labo, l’InTRu, s’attache cette année à la question des transferts culturels. Nos séances d’échanges du mardi commenceront mardi 27 septembre : j’ouvre le bal avec une réflexion, évidemment, sur les Petits Livres d’or, comme objet d’un transfert culturel transatlantique qui, à mes yeux, confine au colonialisme culturel. En tout cas, c’est bien comme ça que les milieux éducateurs communistes l’ont perçu à l’époque. La question que je n’ai pas réussi à élucider totalement, c’est : les communistes savaient-ils – ou se contentaient-ils de soupçonner – que Georges Duplaix, créateur et importateur des Petits Livres d’or, travaillait pour les services américains chargés du containment, sous la supervision discrète de la CIA ?…

couvplo-boulaire-webL’occasion de faire un peu de publicité à mon livre, pour le compte des Presses Universitaires François -Rabelais !

Télécharger l’affiche ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.