“Lectures individuelles à l’école maternelle” par Nathalie Virnot

Nathalie Virnot, membre de l’association ACCES, psychologue et psychanalyste, intervient pour des lectures dans divers lieux d’accueil de la petite enfance (PMI, pouponnière, crèche, nursery de maison d’arrêt…) et anime aussi des “observatoires” consacrés aux pratiques de lectures avec les tout-petits. En juin 2021, elle a auto-édité une copieuse brochure, intitulée Histoires de lectures. Lectures individuelles à l’école maternelle, qui rend compte de manière précise d’une recherche-action menée dans le cadre d’ACCES, en 2014, dans des classes de petite section des écoles maternelles du quartier de Grand Vaux à Savigny-sur-Orge. Dans ce quartier qui accueille des enfants de milieu très défavorisé, l’équipe chargée de la “réussite éducative” avait en effet fait appel à ACCES pour mener des séances de lectures auprès des très jeunes élèves des écoles, et Nathalie Virnot en a profité pour amasser le matériau de cette passionnante étude.

Tout est décrit minutieusement, mais sans qu’on s’ennuie une seule seconde : le profil particulier de ce quartier ; la mise en place des actions lectures, et le dialogue, toujours à construire, avec les enseignants et les bibliothécaires (pas faciles, les bibliothécaires !) ; le principe de fonctionnement de ces ateliers mensuels de lectures individuelles, auxquels les parents sont chaleureusement conviés. Puis c’est au tour des séances elles-mêmes de se déployer devant les yeux des lecteurs, avec cette finesse d’observation si typique des analyses de pratiques mises en place par ACCES1. De petites vignettes sur des enfants permettent d’accéder à la complexité et à la singularité de chaque “parcours” de lecteur. Des entretiens approfondis, guidés par une méthodologie manifestement très bien maîtrisée, donnent accès aux points de vue des professionnel·les impliquée·es dans l’action, notamment les membres du réseau d’aide (RASED) et les enseignantes. On perçoit avec netteté la manière dont ces actions, guidées avec fermeté par les principes éprouvés des actions d’ACCES, ont permis de changer en profondeur le regard des enseignants sur les petits élèves et leurs parents.

Un seul regret : que cette épaisse brochure à la mise en forme très soignée soit autoéditée, et accessible surtout sur commande auprès de l’autrice elle-même. C’est une entrave à son rayonnement, qu’on souhaiterait très large, tant l’étude, minutieuse et clairement exposée dans ses fondements théoriques comme dans sa méthodologie et ses résultats, mérite un public large et diversifié. On se plaît à imaginer ce livre entre les mains de tous les futur·es professeur·es des écoles, mais aussi des bibliothécaires et des médiateurs du livre ! Je pense qu’il pourrait aussi nourrir le débat sur les démarches qui stimulent l’entrée des jeunes enfants dans le monde de l’écrit, notamment autour des protocoles très figés d’Interactive Shared Book Reading. Il serait intéressant de comparer méthodiquement les effets de ces dispositifs avec les pratiques très singulières (individualisation des adresses aux enfants, respect strict du texte, etc.) revendiquées par ACCES.



Citer ce billet
Cécile Boulaire (2023, 13 avril). “Lectures individuelles à l’école maternelle” par Nathalie Virnot. Album '50' Consulté le 19 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ay69

  1. on en trouve notamment de remarquables exemples dans les Cahiers ACCES qu’il est toujours possible de se procurer []

2 réflexions sur « “Lectures individuelles à l’école maternelle” par Nathalie Virnot »

  1. Bonjour Cécile
    A la suite de votre article, je me suis procurée le livre. Je vais l’étudier et comparer avec l’action que nous avons menée durant quatre années dans l’école maternelle Edouard Manceau ( anciennement Font Robert).Merci pour vos articles. J’ai toujours hâte de les lire.Et bravo pour l’obtention de cette année de ” vacances studieuses”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.