Tous les articles par Cécile Boulaire

A propos Cécile Boulaire

maître de conférences HDR à l'Université de Tours, est spécialisée en littérature pour la jeunesse.

Questions de l’été (5) : du manque au plaisir

Il n’aura échappé à personne que la bibliographie réunie pour la « revue de littérature » qui forme le précédent billet fait appel surtout à des travaux de psychologie cognitive. Il semblerait que, lorsqu’on s’intéresse aux bébés et aux lectures qui leur sont adressées (ce qui est mon cas), on vienne surtout de cette discipline. Or j’ai exprimé ma frustration de ne voir apparaître, dans ces études, qu’une vision finalement assez pauvre du langage, et surtout, une conception utilitariste du livre, dans laquelle il n’est qu’à peine fait mention du contenu narratif – encore moins de la possibilité d’une lecture de type littéraire, avec la polysémie qu’elle implique, ainsi que je l’indique dans le premier billet de cette série.

Continuer la lecture de Questions de l’été (5) : du manque au plaisir

Questions de l’été (4) : que disent les “spécialistes” sur l’effet de la lecture aux bébés ?

Travaillée par tant d’incertitudes (que faut-il lire aux bébés ? comment faut-il lire ?), j’ai décidé d’en passer par là où tout scientifique devrait commencer son enquête : une revue de littérature.

Continuer la lecture de Questions de l’été (4) : que disent les “spécialistes” sur l’effet de la lecture aux bébés ?

Questions de l’été (3) : sait-on ce que c’est que lire ?

Suite de mes cogitations sur la lecture aux bébés.

Ce que dit la sociologie de l’éducation

Depuis un bon moment, du côté de la sociologie et de la didactique, on s’interroge aussi sur les pratiques de lecture des enfants arrivant à l’école, c’est-à-dire sur leurs dispositions au moment où ils commencent leur scolarité. Comment sont-ils préparés, à la maison, aux activités qui seront nécessaires pour entrer dans les apprentissages scolaires ?

Continuer la lecture de Questions de l’été (3) : sait-on ce que c’est que lire ?

Questions de l’été (2) : faut-il lire de bons livres et comment les lire ?

Je poursuis ici la réflexion entamée dans le précédent billet.

Ma position sur la question des corpus a beaucoup évolué ces dernières années – probablement en partie parce que j’appartiens à une équipe, initialement constituées d’historiens de l’art, qui questionne les hiérarchies culturelles.

Continuer la lecture de Questions de l’été (2) : faut-il lire de bons livres et comment les lire ?

Questions de l’été (1) : d’où je parle

Comme je l’écris dans le précédent billet, j’ai pris la décision de donner un cadre (et de tenter d’obtenir un financement) à mes recherches actuelles sur ce qui se passe quand on lit des histoires à des bébés, dans un contexte médical. Pour constituer une équipe, trouver de quelle manière se donner des objectifs qui soient communs, élaborer ensemble le synopsis de cette recherche collective, il faut bien élaguer dans les réflexions : il est certain qu’on ne pourra pas tout faire, pas tout à la fois. Alors que je m’étais promis d’aboutir à une première ébauche de ce projet avant la fin du mois de juillet, je me rends compte que cette élaboration pourtant minimale est constamment repoussée, car il me faut au préalable avoir fait le clair sur pas mal de questions. Plutôt que de laisser gonfler des fichiers de réflexions qui pourraient être sans fin, je prends la décision de les couper en unités thématiques, et de les publier ici. Peut-être cela me permettra-t-il de clarifier mes idées, et de mettre un terme à des tergiversations innombrables.

Les images d’en-tête de ces billets ne peuvent pas être prises dans les recherches elles-mêmes, puisque je me contente de réfléchir, de lire des articles, de remplir des pages de cahier, ce qui n’est pas très spectaculaire. Je prends donc la décision d’illustrer cette série de billets de photographies de N. et M., qui me pardonneront d’attenter à leur vie privée. Il paraît que des billets illustrés par des images de chats sont davantage lus sur les réseaux sociaux…

Continuer la lecture de Questions de l’été (1) : d’où je parle

Analyser des vidéos de lectures d’albums

L’année a été extrêmement dense en projets et en réalisations, et je n’ai pas beaucoup nourri ce ‘carnet de recherche’. Ce n’est pourtant pas l’envie qui m’en a manqué – mais le temps, bien sûr, et la liberté d’esprit. L’été arrivant, la pression des urgences s’atténue. Vient le moment de faire retour sur les expériences de l’année, pour préparer les projets à venir.

Continuer la lecture de Analyser des vidéos de lectures d’albums

Une revue de théorie littéraire s’intéresse à l’album…

J’ai l’immense plaisir d’annoncer que Dominique Perrin (qui est à l’initiative de ce projet, grâces lui soient rendues!) et moi-même co-dirigerons un numéro de la revue de théorie littéraire Fabula LHT consacré à l’album pour enfants ! Intitulé La Littérature avant la lettre. L’album pour enfants devant la théorie littéraire, ce numéro est une tentative de plus1 pour inviter les chercheurs à intégrer la littérature pour enfants et en l’occurrence l’album à l’histoire littéraire, et à réfléchir à la manière dont cette “littérature avant la lettre” intègre les acquis de la théorie littéraire… tout autant qu’elle les conditionne et peut-être les remet en question.

Continuer la lecture de Une revue de théorie littéraire s’intéresse à l’album…
  1. je rappelle cet article fondateur : Isabelle Nières-Chevrel, « Faire une place à la littérature de jeunesse », Revue d’histoire littéraire de la France, 102(1), 2002, p. 97‑114. []

Les Images libres

Loïc Boyer a publié il y a quelques semaines, aux éditions MeMo, un beau livre qui est aussi un livre savant. Sous le titre Les Images libres. Dessiner pour l’enfant entre 1966 et 1986, il développe une analyse passionnante de l’illustration (pour enfants, mais pas seulement) dans les années qui précèdent immédiatement et qui suivent longuement le moment 1968. Le livre devra désormais figurer dans toutes les bibliographies des bibliothécaires pour la jeunesse, mais aussi des illustrateurs et des graphistes. Il récapitule pas mal de choses qu’on savait déjà, mais qui étaient dispersées, pas du tout accessibles sous la forme d’un livre unique ; et il y ajoute vraiment beaucoup, beaucoup de choses qu’on ne savait pas, qu’il a patiemment glanées au fil de ses lectures, de ses achats de livres, de ses entretiens avec des artistes et de ses recherches en archives, et qu’il a su associer et mettre en perspective de manière intelligente et lumineuse.

Continuer la lecture de Les Images libres

Parution dans Trema: un entretien sur le projet “lire aux bébés”

J’ai le plaisir de signaler la parution d’un entretien réalisé par Christine Boutevin et Frédéric Torterat, il y a plusieurs mois, au sujet du projet “lire aux bébés” qui démarrait alors. Le texte est paru dans la revue Trema, spécialisée en sciences de l’éducation et en didactique. Le numéro 55, dirigé par Christine Boutevin, Marion Sauvaire et Frédéric Torterat, est intitulé Approches plurielles de la littérature de jeunesse auprès des jeunes enfants. On peut lire l’ensemble en ligne, et l’entretien lui-même à cette adresse.

Un “amateur expert” et ses magazines de bandes dessinées: Norbert Moutier

Ce mercredi 9 février 2022, j’avais le plaisir d’être invitée par Xavier Girard, enseignant à l’ESAD d’Orléans, à participer à une journée qu’il organisait autour d’une collection étrange autant que fascinante. Il y a un peu plus d’un an en effet, il est tombé, au marché aux puces, sur une collection étonnante d’imitations, manifestement réalisées par un enfant, des petits magazines populaires de bandes dessinées qui faisaient fureur dans les années 1950 et 1960. Une brève enquête a permis de découvrir que ces petits magazines avaient été fabriqués, dans son enfance, par Norbert Moutier, récemment décédé, et bien connu à l’âge adulte pour son activisme dans le domaine du cinéma de série Z, puis pour son expertise bédéphile.

Continuer la lecture de Un “amateur expert” et ses magazines de bandes dessinées: Norbert Moutier

Lire aux bébés / Lisons aux nourrissons : soutien de la DRAC et de l’ARS

Le double projet “Lire aux bébés / Lisons aux nourrissons”, monté en partenariat entre l’Université de Tours, l’association Livre passerelle, la Bibliothèque Municipale de Tours, le Centre Hospitalier Régional Universitaire de Tours et Le Centre Hospitalier Intercommunal Amboise-Château-Renault vient de recevoir un soutien conjoint de la DRAC et de l’Agence Régionale de Santé. Cet appui financier renouvelle un soutien déjà accordé les années précédentes – probablement pour la dernière fois, ce qui va nous conduire à chercher d’autres sources de financement, et ce d’autant plus que nous montons maintenant la 2e phase du projet, à savoir le protocole d’observation et de mesure scientifique des effets de ces lectures aux bébés.

Continuer la lecture de Lire aux bébés / Lisons aux nourrissons : soutien de la DRAC et de l’ARS

Que se passe-t-il quand on lit un album à un enfant?

Ce billet est l’adaptation d’une intervention qui m’a été demandée par l’association “Mille-feuilles et Petit Lu” de Guérande, pour leur journée de formation “le livre : un moment de partage et d’éveil culturel dès la naissance” qui se tenait ce jeudi 18 novembre 2021. J’ai été si touchée par la qualité de l’accueil de ces militantes et de leur public, que j’ai eu envie de faire revivre ce moment et de le faire partager en donnant une version écrite de cette petite causerie. La journée a aussi été pour moi l’occasion de faire la connaissance de Sophie Marinopoulos ; c’est en hommage à nos échanges, très stimulants pour moi, que je vais illustrer ce billet avec des visuel tirés du “kit de médiation” qu’elle a réalisé pour le Ministère de la Culture autour de la santé culturelle des enfants, avec des visuels de la graphiste Clémence Passot.

Continuer la lecture de Que se passe-t-il quand on lit un album à un enfant?