Archives de catégorie : Bibliographie & documentation

Lectures du moment: Véronique Decker, Pour une école publique émancipatrice

Troisième billet de mes “lectures de saison”, Pour une école publique émancipatrice est un petit livre (vert) publié chez Libertalia dans la collection “N’autre école”. Pourquoi est-ce que je le choisis dans le coin de table “sciences sociales / politiques” de ma librairie? Sans doute attirée par sa couleur, sans doute aussi par la dimension clairement affirmative de son titre, qui tranche sur le verbiage lénifiant que nous inflige actuellement l’université en régime “PIA3” en matière de réflexion pédagogique. Sans doute aussi parce que, lorsque je l’achète, on s’achemine vers la fin du semestre et que je ne suis pas très satisfaite du nouveau cours que j’ai expérimenté depuis janvier (j’en parle – avant – et – après). Ce que je cherche en effet, c’est réussir un enseignement qui soit pleinement émancipateur pour mes étudiants – et ce, d’autant plus que cette fournée-là se destine à enseigner à son tour. Et je le souhaite parce que je continue de croire, plus que jamais, à la nécessité d’un enseignement public de qualité, de la maternelle à l’université. Je ne connais pas alors les éditions Libertalia, mais je découvre vite que la collection à laquelle appartient ce titre, “N’autre école”, porte le nom d’une revue pédagogique de la CNT, revue partenaire du site Questions de classe(s) que je lis régulièrement. Je suis donc en terrain familier. Continuer la lecture de Lectures du moment: Véronique Decker, Pour une école publique émancipatrice

Lectures du moment: Thierry Laget, Proust prix Goncourt

Un week-end assez pluvieux avec grosse toux m’ont fourni le prétexte à lire le petit essai de Thierry Laget, Proust, prix Goncourt. Une émeute littéraire (Gallimard, 2019), publié à l’occasion du centenaire du prix Goncourt attribué à À l’ombre des jeunes filles en fleurs. L’occasion de se replonger dans l’atmosphère du Paris littéraire des années 1910 – dense et étriqué à la fois. Continuer la lecture de Lectures du moment: Thierry Laget, Proust prix Goncourt

Lectures du moment: Jacques Lin, La Vie de radeau

J’inaugure avec ce billet une série de notes de lecture. Il faut entendre “du moment” dans un sens un peu flottant : ce ne sont pas forcément les lectures que je fais “en ce moment”, mais bien celle qui se sont accumulées ces dernières semaines ou ces derniers mois – cette dernière saison, devrais-je dire – et qui imprègnent ma pensée du moment. Continuer la lecture de Lectures du moment: Jacques Lin, La Vie de radeau

Prendre son temps, ou le perdre ?

J’ai terminé ce matin la lecture du réjouissant Jeu de construction de Paul Cox. Le livre reprend, sous format papier (et très soigneusement édité par les éditions B42), le blog que Paul Cox avait tenu tout au long de l’exposition du même nom, à la galerie des enfants du Centre Pompidou en 2005. À l’époque, j’avais lu le blog avec gourmandise, jour après jour. Je n’avais pas vu l’expo au Centre Pompidou, mais sa préfiguration à l’école d’art de Blois, quelques mois auparavant, au milieu de tout un tas d’autres réalisations enthousiasmantes de cette école d’art qui savait s’adresser aux enfants. Continuer la lecture de Prendre son temps, ou le perdre ?

Iconotextes #3: causons bouquins (la collection)

C’est la sixième séance de travail du projet “Iconotextes”. L’ordre du jour est chargé. Mais très vite on ne le suit plus : c’est l’heure de faire le bilan du SoBD, le salon des ouvrages sur la bande dessinée qui s’est déroulé du 7 au 9 décembre dernier à la Halle des Blancs manteaux à Paris, et où notre collection “Iconotextes” était présentée par les Presses universitaires François-Rabelais. Continuer la lecture de Iconotextes #3: causons bouquins (la collection)

Dans un mois pile!

Ça y est, il est à l’imprimerie ! Mon nouveau livre a enfin son titre définitif, sa couverture définitive, sa date de sortie définitive, et on peut en lire un extrait sur le site de l’éditeur Didier Jeunesse :

Cécile BOULAIRE, Lire et choisir ses albums. Petit manuel à l’usage des grandes personnes, Didier Jeunesse, collection “Passeurs d’histoires”, sortie le 19 septembre 2018.

L’album n’est pas un objet “magique”

L’été donne enfin l’occasion de rattraper son retard de lectures. De fil en aiguille, une note de bas de page en appelant une autre, j’ai fini par tomber sur cet article de Clémentine Beauvais, publié en 2015 dans la revue norvégienne Barnelitterært Forskningstidsskrift / Nordic Journal of ChildLit Aesthetics[1], et intitulé « What’s in « the gap » ? A glance down the central concept of picturebook theory ». Clémentine Beauvais n’est pas vraiment une spécialiste d’album, mais on peut la considérer comme une spécialiste de théorie de la littérature pour enfants, et son article m’a beaucoup intéressée. Continuer la lecture de L’album n’est pas un objet “magique”

“Avec lui, c’est plutôt la ligne pas claire”: hommage à René Moreu

Voilà ce qui se passe lorsqu’on est négligent, ou trop occupé : on laisse passer le moment de renouveler son adhésion, on perd le fil, on manque des numéros. Heureusement, Pascale Rousseau veille sur les mémoires défaillantes des adhérents de Mémoire d’Images, et relance les oublieux. Donc, au retour des vacances, et sous une pile de livres et courriers entassés “pour quand j’aurai le temps”, voilà que je re-découvre le numéro de printemps de cette excellente revue dont j’ai déjà parlé à plusieurs reprises. Ravissement : le numéro est presque entièrement consacré à René Moreu.
Continuer la lecture de “Avec lui, c’est plutôt la ligne pas claire”: hommage à René Moreu

Un “manuel” pour illustrateurs

L’auteur, illustratrice et très grande connaisseuse de l’album pour enfants Anna Castagnoli vient de publier un Manuale dell’illustratore (Editrice Bibliografica, 2017) sous-titré Come pubblicare album per bambini dont on rêverait qu’il soit traduit en français – tout au moins la première partie, celle qui consiste en conseils de réalisation adressés aux illustrateurs. Continuer la lecture de Un “manuel” pour illustrateurs

Danser l’album

Samedi dernier, le séminaire de l’Afreloce à l’ENS accueillait Pascale Tardif, conseillère pédagogique, accompagnée de deux professeurs des écoles, Anaïs Hoffman et Nathalie Mangeard (fidèle du séminaire !) pour nous présenter les réalisations d’un programme éducatif et artistique de l’académie de Versailles, “Danser avec les albums jeunesse”. Le titre me laissait un peu sceptique, mais l’intervention à trois voix m’a pleinement convaincue, non seulement de l’intérêt de la démarche, mais aussi de la qualité remarquable du travail mené sur le terrain par tous ces enseignants et danseurs. Continuer la lecture de Danser l’album

Roberto Innocenti

img_7306Les éditions Gallimard ont publié en 2015 une traduction des entretiens de l’illustrateur italien Roberto Innocenti avec la chercheuse Rossana Dedola. La version originale de cet ouvrage était parue en 2012 aux éditions Della Porta (Pise), et la revue Strenæ en avait publié un compte-rendu. L’ouvrage m’avait initialement été signalé par Elisabeth Aubert-Lesquoy, qui a réalisé cette traduction pour Gallimard, et qui anime l’excellent blog Lectures italiennes. Continuer la lecture de Roberto Innocenti